Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

PCF LAVAUR

PCF LAVAUR

 
Statistiques du site
Visites :
111 visiteur(s) connecté(s)
4 visiteurs par jour
28806 visiteurs depuis le début
Publication :
185 Articles
7 Brèves
5 Sites référencés

décès de Raymond Durand

20 mars 2015


Raymond Durand est décédé ce jeudi 12 mars, à l’âge de 86 ans. La nouvelle a plongé la section de Lavaur du PCF dans une profonde tristesse. Raymond Durand était en effet une figure marquante du communisme dans le département. Tout jeune, il découvre avec son frère la Résistance et son idéal de libération. Il adhère au PCF en 1947 à l’âge de 19 ans et il ne cessera d’y militer jusqu’à la fin de sa vie. Ouvrier agricole tout de suite après le certificat d’études, il deviendra rapidement un militant syndical tout en continuant son travail. Président de la CNL 81

Il sera à l’initiative de la rédaction de la convention collective des ouvriers agricoles et permettra à beaucoup d’entre eux de percevoir les congés payés avec effet rétroactif sur plusieurs années car leurs patrons n’appliquaient pas encore la loi des congés payés de 1936. Il participera par la suite à la direction départementale du PCF jusqu’au secrétariat. « Raymond ne supportait pas l’injustice et n’a cessé de se battre pour une société socialiste faite par et pour les hommes. Il a été de tous les combats que ce soit pour le soutien au peuple vietnamien ou pour l’hôpital de Lavaur », souligne Christiane Odetti au nom de la section PCF de Lavaur. Conseiller municipal de Briatexte pendant six ans, il joua un rôle essentiel pour le maintien de la poste de son village. « Il adorait discuter. D’esprit fertile et créatif, il était toujours de bon conseil pour nous » se souviennent ses camarades communistes.

À l’âge de la retraite, à 60 ans il était devenu le président de la CNL 81 (Confédération nationale du logement.) où il a continué d’œuvrer pour que les gens modestes, les locataires ne subissent pas les abus de pouvoir de leurs bailleurs. « Une vie entière consacrée au service des autres, à la lutte, à la lutte des idées contre le lavage de cerveau quotidien opéré par les capitalistes, à la lutte pour une société solidaire, fraternelle et affranchie des puissances d’argent. Il nous manque beaucoup. C’est un exemple de vie à méditer par les jeunes et les moins jeunes pour que la poursuite de tant d’efforts soit assurée. Plus que jamais notre peuple a besoin de tels hommes et de femmes courageux et d’esprit libre pour avancer vers la maîtrise de leur destin », a déclaré Christiane Odetti dans son hommage au disparu.

Un hommage lui sera rendu ce mardi 17 mars, à 14 heures, au crématorium d’Albi, route de Millau.Le corps y reposera ce lundi 16 mars, à partir de 10 heures. L’urne sera ensuite déposée au cimetière de Lavaur dans le caveau familial vers 17 heures.

Richard Bornia la dépêche .fr 16 mars 2015


calle

calle