Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

PCF LAVAUR

PCF LAVAUR

 
Statistiques du site
Visites :
200 visiteur(s) connecté(s)
17 visiteurs par jour
29450 visiteurs depuis le début
Publication :
185 Articles
7 Brèves
5 Sites référencés

PRISONNIERS PALESTINIENS EN GREVE DE LA FAIM

20 avril 2012


Plus d’un millier de prisonniers palestiniens se lancent dans une grève de la faim pour lutter contre le traitement carcéral inhumain réservé par Israël aux prisonniers politiques

Article AC pour http://solidarite-internationale-pc...

Ce 17 avril, 3 500 prisonniers ont refusé les plats servis par l’administration pénitentiaire israélienne. 1 200 d’entre eux sont entrés dans une grève de la faim illimitée.

En ce « Jour des prisonniers » pour la résistance palestinienne, les prisonniers politiques palestiniens demandent la fin de la politique des « rétentions administratives », qui permet à l’occupant de condamner des Palestiniens devant des tribunaux militaires à plusieurs années derrière les barreaux sans aucun motif d’accusation, ainsi que l’arrêt des pratiques d’isolement carcéral et l’autorisation des visites de familles originaires de la bande de Gaza.

Selon la responsable de l’association de défense des prisonniers Palestiniens Addameer, Sahar Francis il s’agit de « la plus grande grève de la faim jamais enregistrée dans les prisons israéliennes ».

Bien qu’il reste des incertitudes sur le nombre de prisonniers qui poursuivront le mouvement, les grévistes ont « rejoint 10 autres prisonniers palestiniens déjà en grève de la faim, deux d’entre eux ayant été hospitalisés après avoir refusé de s’alimenter pendant plus de 40 jours », a-t-elle ajouté.

Plusieurs milliers de palestiniens ont manifesté dans les territoires occupés ce mardi brandissant des pancartes avec les photos et noms de leurs proches en prison, ainsi que des drapeaux des divers groupes politiques palestiniens.

Parmi les forces politiques israéliennes, seul le Parti communiste d’Israël a affiché son soutien public à la lutte des prisonniers palestiniens. Côté palestinien, le Front populaire de libération de la Palestine a exprimé son soutien aux grévistes, et lancé un appel à l’intensification de la lutte :

« Nous lançons un appel à nos camarades dans les prisons, un appel à la vigilance et à un sursaut d’orgueil pour mener ce combat. Bien que moins de six mois se soient écoulés depuis notre dernière bataille pour la liberté, l’exigence de la fin des pratiques d’isolement carcéral, nous nous engageons pleinement dans cette grande lutte.

Nous lançons un appel aux masses Palestiniens où qu’elles se trouvent, aux institutions nationales et Islamiques, à la nation arabe et à toutes les forces progressistes dans le monde afin qu’elles se redressent et s’engagent dans la lutte des prisonniers, qui ont besoin de votre soutien et de vos actions.

Ensemble, nous ferons fleurir un printemps des prisonniers, prélude à un printemps Palestinien. »

Il faut rappeler que 4 699 Palestiniens se trouvent actuellement dans les prisons de l’occupant israélien, dont 319 en rétention administrative.

Sources : Parti communiste d’Israel, Front populaire pour la libération de la Palestine, Morning Star

· · ·


calle

calle