Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

PCF LAVAUR

PCF LAVAUR

 
Statistiques du site
Visites :
200 visiteur(s) connecté(s)
17 visiteurs par jour
29450 visiteurs depuis le début
Publication :
185 Articles
7 Brèves
5 Sites référencés

LA PRISON POUR MINEURS DE LAVAUR : UN ECHEC RETENTISSANT

15 mai 2011


Le député-maire de Lavaur nous avait présenté l’établissement pénitentiaire pour mineurs comme un lycée de luxe , cela devait donner une deuxième chance à ces mineurs.

C’était la solution miracle à la délinquance. Il voulait nous faire oublier que c’était une prison.

Or les tentatives de suicide, agressions, tentatives d’incendie qui se sont multipliées puis généralisées ces derniers jours apportent la preuve indiscutable que les prisons pour mineurs sont des échecs retentissants.

L’enfermement n’est pas la solution, au contraire. Il crée de la violence.

C’est exactement ce que nous , les Communistes, avons expliqué de 2004 à 2008.

Avec quelques professionnels de la Protection judiciaire de la jeunesse (FSU) , nous avons fait signer des pétitions et avons manifesté plusieurs fois pendant 4 ans pour empêcher la construction de cette prison pour mineurs. Nous avons organisé plusieurs débats montrant que ce serait forcément un échec.

En effet la vie ne s’apprend pas en prison.

Aujourd’hui, le député-maire de Lavaur et le gouvernement sont dans l’impasse. Le député-maire demande des sanctions et des mesures strictes comme si déjà la privation de liberté n’était pas la plus grave sanction………….à moins qu’il veuille la réouverture des bagnes  ? Quel ridicule !

Le responsable de la situation c’est la politique de la droite menée pour le compte exclusif de la grande bourgeoisie : pendant qu’une minorité accumule des richesses fabuleuses, 8 millions de personnes vivent avec moins de 800 euros par mois.

Les injustices sociales, le chômage, la précarité et la mal-vie ont détruit certaines familles et leurs enfants. Et tout cela est voulu par les capitalistes qui nous dirigent.

La prison c’est d’abord la peine des pauvres, qui souvent ont subi des violences et à qui la société capitaliste n’a donné aucune chance.

DES SOLUTIONS EXISTENT

Il faut fermer les prisons pour mineurs et rouvrir ces foyers de la PJJ et ceux qui sont gérés par des associations.(Le gouvernement les a fermés pour financer les prisons).

Il faut aussi donner davantage de moyens à l’éducation nationale au lieu de supprimer des postes.

Il faut surtout donner aux familles les moyens d’élever leurs enfants : emploi correctement rémunéré, logement correct…

Il faut en finir avec le système capitaliste et construire une société organisée par et pour les travailleurs(euses

Section de Lavaur du PCF-


calle

calle