Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

PCF LAVAUR

PCF LAVAUR

 
Statistiques du site
Visites :
70 visiteur(s) connecté(s)
1 visiteurs par jour
29847 visiteurs depuis le début
Publication :
185 Articles
7 Brèves
5 Sites référencés

Tunisie : la révolution continue et se propage ! Bravo !

13 février 2011
par L.Paulin

Les Tunisiens viennent de montrer que les peuples peuvent prendre leur destin en main. Ils ont mis en fuite le « président » Ben Ali dont la dictature durait depuis 23 ans. Ils l’ont payé chèrement, notamment la jeunesse, au prix de nombreux morts (une centaine depuis un mois et bien plus avant) tombés sous les balles de l’appareil répressif.

Pendant 23 ans, les progressistes ont subi les emprisonnements, la torture, l’interdiction de se réunir et de s’exprimer.

Ils se battent pour la liberté, la dignité, pour le droit à l’emploi, pour des salaires décents, pour que les droits des travailleurs soient reconnus.

Ce sont les mineurs de Gafsa qui ont commencé ce mouvement social en 2008 bien loin d’Internet et qui ont payé cher la répression. Les Tunisiens ne se contentent pas d’un changement d’hommes à la tête du gouvernement. Ils veulent une nouvelle Tunisie. Ils commencent à peine leur révolution.

Le gouvernement français et le président du FMI D. Strauss Khan (qui n’a été exclu de l’internationale socialiste qu’après sa fuite du pays) ont soutenu le dictateur car ils défendent les intérêts des capitalistes.

C’est pourquoi le ministre Alliot-Marie a proposé d’envoyer des policiers pour réprimer davantage le peuple.

C’est une honte pour notre paysl

Nos gouvernants manœuvrent aujourd’hui dans les coulisses pour que la révolution soit stoppée et que les intérêts de la finance soient préservés ;dans ce but, ils sont prêts à s’arranger avec les islamistes

1350 entreprises françaises ont délocalisé et se sont installées en Tunisie pour profiter d’une main d’œuvre sous-payée, de l’absence de code du travail et des avantages fiscaux.

Les grands patrons font de même dans les autres pays tel que le Maroc. Sarkozy, leur porte-parole, a d’ailleurs passé la Noël dans un palace du roi du Maroc, à la tête d’un état tout aussi répressif que celui de Ben Ali.

La révolution tunisienne a gagné l’Egypte et 500 personnes ont été arrêtées lors de manifestations, elle se propage dans tous les pays du Maghreb.

La mobilisation des peuples tunisien, algérien, égyptien et maghrébin dans leur ensemble fait peur aux capitalistes du monde entier et aux gouvernements à leur service, qu’ils soient despotiques ou libéraux.

Les peuples du Maghreb nous montrent la voie ! Leur combat est le nôtre !


calle

calle