Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

PCF LAVAUR

PCF LAVAUR

 
Statistiques du site
Visites :
200 visiteur(s) connecté(s)
17 visiteurs par jour
29450 visiteurs depuis le début
Publication :
185 Articles
7 Brèves
5 Sites référencés

Les gouvernements et sociétés capitalistes d’Europe affament les pays pauvres et pourchassent en France leurs ressortissants.

26 septembre 2010


Les pays européens ont décidé d ’ intégrer 10% de carburants d’origine agricole dans les réservoirs de ses véhicules d’ici 2020.

Mais aucun pays de l’Europe n’a l’obligation de produire le moindre litre d’agrocarburant sur son propre sol. Du coup des firmes capitalistes européennes passent des contrats avec des pays comme le Sénégal pour produire du jatropha, une plante toxique qui donne un carburant pour moteur Diesel.22 millions d’hectares de terres arables ont été achetés par des multinationales pour faire du carburant. C’est ainsi que les paysans africains n’ont plus de terre pour leurs cultures vivrières.

Les pétroliers comme Shell détruisent l’environnement, polluent l’eau et empêchent toute agriculture.

La France et d’autres pays européens sont à la pointe de l’actuelle spéculation sur le marché des céréales qui vient d’aboutir au doublement du prix du blé. Huit sociétés occidentales contrôlent aujourd’hui l’essentiel du marché mondial des biens alimentaires.

C’est ainsi que ces sociétés réalisent des profits fabuleux en vendant de la nourriture aux pays d’Afrique car on a volé la terre et pollué l’eau aux paysans.

De plus l’Europe subventionne les exportations des produits agricoles, c’est ainsi qu’on peut trouver sur n’importe quel marché africain du poulet français, anglais ou espagnol à la moitié du produit équivalent africain.

Ainsi on voit que les Etats européens (dont la France) et les grandes sociétés capitalistes affament les pays d’Afrique.

La lutte de classe fait rage entre les intérêts capitalistes et les intérêts des peuples : la colonisation se poursuit dans toute sa barbarie.

Dans ces conditions certains Africains décident de venir en France pour survivre.

Ils sont alors victimes de la politique raciste et xénophobe du gouvernement et chassés de notre pays. Les voilà désignés comme responsables de tous nos malheurs par le président de la république et ses ministres.

Refusons de nous laisser manipuler, français de toutes origines ou immigrés, unissons-nous contre ce gouvernement qui dirige exclusivement au service des patrons des grands groupes capitalistes au détriment de toute la population.

Le capitalisme a fait son temps, construisons une société fraternelle et socialiste.


calle

calle